blog
L’histoire de la viande de kebab

L’histoire de la viande de kebab

Sandwich très populaire auprès des jeunes, des millions de kebabs sont consommés par les Français chaque année. C’est un repas apprécié pour son goût, mais également pour sa préparation rapide et son côté économique. En Europe et partout ailleurs, il remplace très bien les fast-foods classiques.

Originaire du Moyen-Orient, plus précisément de la Turquie, le kebab désigne initialement la viande de mouton ou d’agneau, qui est marinée puis grillée sur une broche tournante. Dans les pays européens, le terme fait référence à la version sandwich composée de fines lamelles de viandes et de crudités, servies dans du pain ou de la galette, avec des accompagnements tels que les frites. On parle également de doner kebab, une expression allemande qui signifie « grillade tournante ».

Comment le kebab est devenu célèbre en France et partout ailleurs ?

Le kebab est un plat de viande turc dont la préparation a évolué à travers le temps.

Pour commencer : d’où vient le kebab ?

Il est plutôt compliqué de remonter aux véritables sources du kebab, une forme de sandwich ou de plat de viande avec du pain que l’on consommait déjà au 19e siècle en Turquie. La viande de kebab trouverait son origine chez les peuples turcs d’Asie centrale qui étaient des nomades. Une autre version fait état de la création du kebab comme on le connaît aujourd’hui par le dénommé Kadir Norman dans les années 1970 à Berlin. De nationalité turque, c’est lui qui aurait eu l’idée d’assembler du pain et des légumes frais à la viande grillée.

Au fil du temps, la consommation de kebab s’est développée partout dans le monde et les recettes ont été adaptées par chaque pays selon ses traditions culinaires. Les goûts et les plaisirs peuvent ainsi varier d’un endroit à un autre en fonction des cultures culinaires locales. En France par exemple, le kebab est mélangé avec des frites. Les épices utilisées, le pain pour le sandwich, les accompagnements et les sauces sont donc très variés, même si le principe de cuisson de la viande reste le même.

Mondial Kebab - L'histoire de la viande de kebab - l histoire de la viande de kebab

Le Kebab voyage à travers le monde

Au fil des années, chaque peuple a ainsi apporté sa touche dans la fabrication du kebab. Il a évolué avec le temps en fonction des habitudes culinaires des pays ou même des régions. En France, ce sandwich possède deux principales appellations : le kebab ou grec, bien que son origine n’a rien d’hellénique. Déjà, le nom kebab provient de « kepa », une façon assez spéciale de cuire la viande inventée par les Turcs. La recette ayant franchi les frontières, la confusion serait née alors que le kebab était essentiellement proposé par les restaurateurs d’origine grecque à Paris dans le Quartier latin. En Grèce, le même sandwich porte le nom de « Souvlaki » avec un slogan commun : salades, tomates, oignons. On peut y ajouter la sauce Tzatziki, une recette emblématique du pays.

En Russie, le kebab est généralement appelé « shawarma ». Le sandwich se cuisine pratiquement de la même façon, mais ici la sauce est constituée en grande partie de mayonnaise, de crème fraîche et d’ayran. Sans oublier les différentes épices qui servent d’assaisonnement aux kebabs. Shawarma est d’ailleurs un mot d’origine turque qui proviendrait d’un autre mot « çevirme » qui veut dire « tourner », pour faire allusion à la broche de kebab qui tourne.

En Asie, on parlera simplement de Kebab. Avec une recette composée de pain Pita dans lequel se trouve du bœuf avec du chou accompagné par les traditionnelles sauces mayonnaise et ketchup. Le kebab se décline en différentes saveurs à travers le monde. On peut citer d’autres variétés que vous pourrez retrouver ailleurs comme : le döner, danar, tacos arabe, Banh, etc.

Pourquoi le kebab est si réputé en France ?

Le sandwich suscitant l’intérêt de tous, de nombreux restaurants kébabiers se sont installés en France au cours des années. Paris est la ville où on en dénombre le plus, près de 500 restaurants pour le plaisir des amateurs de viandes à la broche. Les chiffres révèlent qu’en moyenne, 360 millions de kebabs sont mangés chaque année dans le pays. Les Français étant déjà adeptes de la restauration rapide, la préparation en un temps record du kebab a participé à sa popularité auprès des consommateurs.

Le kebab, ayant évolué avec les habitudes culinaires des régions, son goût plaît facilement à la majorité. De plus, le prix de vente le rend accessible à tous les budgets. Avec 5 euros en moyenne, vous pouvez déjà combler votre faim. Jusqu’à ce jour, le kebab continue d’attirer l’attention avec la façon originale des restaurateurs de couper les lamelles de viandes. Le choix est également donné selon les préférences de chacun en termes de viande : lamelle de kebab au poulet, au mouton ou au bœuf.

Mondial Kebab - lamelles de kebab "boeuf"
Découvrez nos
autres articles
  • 05 Jan. 2022

    L’histoire de la viande de kebab

    Sandwich très populaire auprès des jeunes, des millions de kebabs sont consommés par les Français chaque année. C’est un repas apprécié pour son goût, mais également pour sa préparation rapide et son côté économique. En Europe et partout ailleurs, il remplace très bien les fast-foods classiques. Originaire du Moyen-Orient, plus précisément de la Turquie, le … En savoir plus ->

  • 05 Jan. 2022

    Fabrication de notre viande de kebab

    Pour être en mesure de produire les délicieux kebabs que les clients aiment tant, Mondial Döner Kebab suit un processus de préparation rigoureux. Du choix de la viande à la préparation de la broche proprement dite en passant par le choix du pain, rien n’est laissé au hasard. Nous vous amenons à la découverte du … En savoir plus ->